Changer d’état d’esprit par la pratique d’une discipline

Changer d’état d’esprit par la pratique d’une discipline

archer

« Pratiquer un art martial ou une discipline quelle qu’elle soit ne présente pas, à mon avis, d’intérêt particulier si cette pratique n’a pas de répercussions dans la vie de tous les jours. Pratiquer une Voie simplement dans le but d’acquérir une technique et de l’améliorer au fil des mois ou des années, sans que cela n’ait de ramifications dans sa vie quotidienne, n’a, à mes yeux, pas tellement de sens. »

Il faut que les efforts produits pour maîtriser un art, une discipline, le kyudo en l’occurrence, permettent également de changer l’esprit dans lequel on aborde les actes de la vie afin de les appréhender et en être libre.

TAIKAN Jyoji, Kyudo, Tir à l’arc zen, éditions Le courrier du livre, 2013

Comme nous l’explique TAIKAN Jyoji dans le magazine du Centre National de Kyūdō, c’est avant tout un travail sur soi-même.

Retrouvez l’ensemble de l’article en cliquant ici.